• +243 812 479 434
  • contact@irdac.net

Modélisation tridimensionnelle au bassin versant d’avaratrambolo au Madagascar

Modélisation tridimensionnelle au bassin versant d’avaratrambolo au Madagascar

L’importance d’une gestion durable des ressources en eau pour assurer la durabilité de l’écosystème et améliorer la productivité agricole dans la province Tananarive au Madagascar a conduit à un exercice de cartographie participative. Avec l’appui technique et financier du Centre technique de coopération agricole et rurale ACP-EU (CTA) et compte tenu de son expertise avérée en cartographie participative, Farming and Technology for Africa (FTA) et Artelia Madagascar ont organisé cet exercice en faisant appel à Mr Barthélemy BOIKA, Consultant International et expert technicien SIG, venu de la République Démocratique du Congo.

Ayant eu lieu du 03 au 13 février 2015, cet exercice avait pour objectif de soutenir les organisations de mise en œuvre du projet « Ndao Hivoatra » dans la conduite de la composante « Cartographie participative » dans le bassin versant d’Avaratrambolo (BVA). Cette activité constitue un maillon du processus devant aboutir à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan d’aménagement durable du bassin versant de qui devait tenir compte des risques naturels.

Farming and Technology for Africa (FTA) et Artelia Madagscar accompagnent les paysans, petits fermiers et opérateurs agricoles dans le bassin versant de Avaratrambolo (BVA) au travers du projet « Ndao Hivoatra » (Aller vers une évolution) pour soutenir une agriculture durable assurant une meilleure gestion des ressources en eau en vue e poser les bases de la sécurité alimentaire.

Ce BVA est situé à environ 35 km de la capitale Antananarivo. Il regroupe généralement 3 grandes agglomérations villageoises (fokontany en langue malgache, le malagasy) qui assurent l’essentielle de l’activité agricole du bassin. Il s’agit des villages Avaratrambolo, Ampahitrizina et Ambohitrakely.

L’atteinte des objectifs du projet Ndao Hivoatra de gestion intégrée des ressources naturelles dans le BVA nécessite quelques préalables dont la participation communautaire dans la mise en place des plans d’aménagement et de gestion des ressources naturelles du BVA.

L’exercice a connu la participation active des habitants des trois fokontany, de techniciens-apprenant affectés au projet, des Co-facilitateurs locaux, des représentants de diverses organisations non gouvernementales malgaches…qui ont procédé à la construction de la maquette, à l’élaboration de la légende et à la mise en place des données sur la maquette sur la base des données générées à partir des souvenirs des résidents.

Après s’être livré à cet exercice, tous sont compris que la carte 3D est un outil d’exploitation facile, rassembleur et stimulateur du dialogue entre partie prenantes. Par sa facilité, il servira de base d’échanges pour la mise en place d’un plan d’aménagement et de gestion des ressources dans le BVA.